BAYEUX – BESSIN – PLAGES DU DÉBARQUEMENT

 

Libéré dans les toutes premières heures qui suivirent le Débarquement allié du 6 juin 1944 – la plus gigantesque opération militaire de tous les temps – ce petit coin du Calvados a peu souffert des combats libérateurs de la bataille de Normandie. C’est aujourd’hui une destination de week-end et de vacances très prisée qui conjugue à la perfection héritage du passé, dynamisme et modernité. Suivez le guide !

 

Ainsi, la petite ville de Bayeux, capitale du Bessin, demeure fièrement la cité médiévale aux portes des Plages du Débarquement. On ne présente plus la célèbre Tapisserie, chef d’œuvre du moyen âge brodé à la gloire de Guillaume-le-Conquérant et désormais classé par l’UNESCO.

 

Mais connaissez-vous le plaisir de flâner dans les petites rues pavées de la cité épiscopale, bordées de maisons à pans de bois, d’hôtels particuliers, de boutiques et d’ateliers accueillants. Fièrement dressées au cœur du secteur sauvegardé, les tours de la cathédrale Notre-Dame, dédicacée en 1077 en présence du duc-roi, veillent majestueusement sur la campagne environnante et sur le littoral tout proche.

 

La campagne ici est une vraie campagne normande, constituée d’un bocage clairsemé qui lui vaut d’être un des premiers crus laitiers de France. Fermes fortifiées, manoirs, châteaux et abbayes y sont partout présents et se révèlent avec grâce aux promeneurs curieux.

Le littoral, alternance de longues plages propices aux loisirs nautiques et de hautes falaises restées sauvages, est ici marqué par l’histoire, du port artificiel d’Arromanches dont les vestiges sont toujours visibles depuis la côte, au port pétrolier du Débarquement, en passant par la batterie allemande de Longues-sur-Mer.

 

On vient à Port-en-Bessin, le port des évêques au charme authentique, pour son ambiance et son animation. Ici, on est pêcheur et fier de l’être.

Du haut de sa falaise, la tour Vauban veille sur le va-et-vient des bateaux qui prennent la mer ou qui en reviennent les cales chargées de poissons ou de coquilles Saint-Jacques.

Sur la falaise d’en face, comme un clin d’œil à la nouvelle vocation du port de pêche, s’étend le parcours du golf 36 trous.


Patrimoine, randonnées, taxe de séjour…

Consultez les pages tourisme du site de la Communauté de Communes

www.bayeux-intercom.fr

Plan du site